Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Vers un rapprochement des casernes de pompiers (10-12-2015)

L’information annoncée lors du repas des pompiers de Praz-sur-Arly était de taille samedi soir. Les responsables de la caserne ont annoncé que des discussions étaient en cours pour mutualiser les plannings des sapeurs-pompiers des centres de secours de Praz, Megève (qui inclut déjà Demi-Quartier) et Combloux.


De gauche à droite : Yann Jaccaz (maire de Praz-sur-Arly), René Brondex (chef du centre de Combloux), René Socquet (chef du centre de Megève), Didier Joguet (chef du centre de Praz) et Michael Morand (pdt de l'amicale des pompiers pralins)


Didier Joguet, chef du centre de secours pralin, a expliqué qu’il en allait de la pérennité des casernes car les volontaires ne sont pas légion. Praz a encore un effectif correct (16 sapeurs pompiers volontaires), mais la malchance fait que 6 sont actuellement blessés et donc dans l’impossibilité de prêter main forte à leurs collègues. Cela donne une idée de la masse de travail et de gardes pour les dix pompiers restant alors que le nombre d’intervention ne baisse bas (150 par an). A quelques semaines de la saison, l’heure est donc au rapprochement avec Megève et Combloux où les effectifs ne sont pas pléthoriques non plus.

Comme le rappelle Didier Joguet, « cela fait plusieurs années que la fusion des centres est annoncée. Il faut aller vers une organisation commune, au risque - sinon - de démotiver des volontaires qui font déjà beaucoup d’heures. » Des propos confirmés par les chefs de centre de Megève, René Socquet, et de Combloux, René Brondex, qui étaient présents au repas.

Le maire de Praz-sur-Arly, Yann Jaccaz, a redit son « admiration pour l’engagement de ces femmes et de ces hommes qui font face à des situations difficiles, voire dangereuses, sacrifiant souvent leur temps libre au service des autres. » Il comprend lui aussi le danger d’une non remise en question de l’organisation actuelle.

Pour l’heure, des chefs de centre travaillent à un planning de garde commun dès cet hiver. Ils reverront prochainement les élus pour présenter le projet de fusion des casernes.

Cela faisait dire à Michaël Morand, président de l’amicale des pompiers de Praz, que c’était sans doute le dernier repas de l’association praline et qu’une nouvelle ère allait bientôt commencer. Des perspectives qui, en tout cas, semblaient faire l’unanimité parmi les pompiers soucieux, en premier lieu, d’être toujours au top de l’organisation pour porter secours à la population.

 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium