Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Modification de la Taxe de Séjour (23-12-2015)

L’Etat a voté cette année une réforme de la Taxe de Séjour. Le Conseil Municipal a donc revu la grille tarifaire lors du Conseil Municipal du 7 décembre dernier. Elle est applicable dès à présent.



La Taxe de Séjour est un impôt très spécifique puisque mis en oeuvre par les communes, mais collecté directement par les hébergeurs (hôtels, meublés et gîtes, campings, résidences et villages clubs, etc) auprès de leurs clients. Les mairies ont l’obligation de réinvestir la totalité de la recette au profit d’investissements ou d’actions en faveur du tourisme.

A Praz-sur-Arly, cette taxe permet de récolter environ 50 000 euros par an.

Pierre Bessy, adjoint au maire en charge du tourisme, a rappelé l’importance pour chaque hébergeur de penser à demander la taxe aux clients. « C’est un montant peu élevé, mais qui, s’il est bien perçu par tous, permet à la station d’améliorer son offre touristique, ce qui est bon pour nos entreprise mais aussi bon pour nos clients. »

Les élus ont modifié la grille tarifaire le 7 décembre dernier afin de l’adapter à la réforme de l’Etat. Les enfants, par exemple, ne payent plus du tout s’ils ont moins de 18 ans (contre 13 ans auparavant). D’autres dérogations sont applicables.

Dès lors, le Conseil Municipal a décidé d’augmenter le prix par personne et par nuité de 20 centimes d’euros (passant, par exemple, à 70 centimes la nuit par personne pour un meublé 2 étoiles). La nouvelle grille tarifaire est applicable dès le vote. Précisons que les tarifs n'avaient pas évolué depuis 2002.

Des élus ont demandé si tous les hébergeurs jouaient bien le jeu sur cette taxe qui est obligatoire. Les services municipaux estiment que la somme pourrait être plus importante, notamment du côté des loueurs particuliers qui ne font pas toujours l’effort de percevoir la taxe. Une nouvelle méthode de contrôle se met actuellement en place pour résoudre ce problème.
 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium