Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Lancement officiel de l'exposition Richard Brouard (22-12-2016)

Samedi a eu lieu le vernissage de l’exposition des oeuvres de Richard Brouard et notamment de ses 12 sculptures monumentales sur le thème de… la mer ! Esprit décalé, couleur et humour sont les maîtres mots de cette exposition, clin d’oeil au jumelage de Praz-sur-Arly avec la cité bretonne de Roscoff, dont le maire était présent pour l’occasion.


PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE PAGE Facebook

Attention, poissons géants et raies manta débarquent sur les pistes de ski et dans le village de Praz-sur-Arly. Richard Brouard, artiste champenois, a décidé d’amener la mer à la montagne, fidèle à son esprit joyeux et décalée.

Ses grandes sculptures, aux formes élancées, tout droit sorties de l’Océan Atlantique, semblent s’adapter au climat alpin. Elles se parent, signe qui ne trompe pas, de couleurs éclatantes, souvent rouge orangé, parfois bleu ou noir.

L’idée du projet est venue il y a un an. Charles Stratos venait installer son exposition à Praz-sur-Arly et avait demander de l’aide à Richard Brouard - artiste et métallurgiste - pour créer des socles métalliques capables de recevoir ses immenses sculptures. Le champenois n’était jamais venu à la montagne. Il a été subjugué par les paysages du Pays du Mont-Blanc.

Richard Brouard aime réaliser des oeuvres sur le monde animalier. Il a donc eu très envie de jouer les contrastes en proposant à la station des oeuvres sur le thème de la mer. « Le Conseil Municipal a tout de suite donné son feu vert », expliquait le maire, Yann Jaccaz, lors du vernissage. « Ils ont trouvé le travail de Richard Brouard très créatif, original, et de grande qualité technique. Ce sont les éléments essentiels qui caractérisent un excellent artiste et non notre jugement esthétique car, sur ce point, le travail d’un artiste va être aimé par les uns et pas par les autres. Le Monde serait d’ailleurs triste si nous aimions tous les mêmes choses. »

Le maire a rappelé combien les élus de Praz-sur-Arly ont l’esprit ouvert à l’art et à la culture et ce depuis très longtemps. « Les équipes municipales changent, mais cela reste une constante depuis 20 ans, moment où Louis Chabaud et Praz-les-Arts ont créé le Festival Hors-les-Normes. A l’époque, il fallait oser car c’était un art méconnu et pas vraiment grand public. La mairie a dit oui malgré tout. Cela a contribué à installer une culture de l’art contemporain dans la commune, à laquelle une bonne partie des Pralins sont devenus sensibles. Notre Conseil Municipal a souhaité poursuivre dans cette voie, et même aller plus loin. C’est ainsi que nous avons réalisé, voici quelques années, le minigolf d’art singulier, ou acquis des oeuvres, comme le tétras-lyre géant d’Eric Tops, installé sur un rond-point, multiplié les ateliers à l’école et - maintenant - organisé ces expositions de sculptures monumentales. »



Le maire de Roscoff, Joseph Séité, a remercié les Pralins pour « cet extraordinaire clin d’oeil à l’amitié entre nos deux communes. » Il s’est félicité du dynamisme du jumelage, dont les échanges se font sous des formes très variées et très régulières, citant la classe de mer ou l’échange entre les chorales cette année.

Les écoliers de Praz ont, d’ailleurs, eux-aussi participé à l’exposition en dessinant une des oeuvres, qui a été inaugurée vendredi (nous reviendrons sur ce projet dans un autre article).

Georges Morand, conseiller départemental et maire de Sallanches, a félicité la station « toujours dynamique, grâce à ses différents acteurs et à ses élus, qui ne manquent jamais d’idée ni de volonté ».

Richard Brouard a remercié la Municipalité pour l’avoir suivi dans cette aventure, ainsi que l’office de tourisme, organisateur de l’événement, et la Galerie Temps des Arts, qui l’ont aidé à mener à bien le projet.

L’artiste a travaillé d’arrache-pied pour créer spécialement ces 12 sculptures monumentales installées dans le village et sur les pistes. Un plan est à disposition du public  à l’office de tourisme et à la galerie pour s’offrir une promenade artistique. Un des poissons géants vous attend même au sommet du télésiège du Crêt du Midi (ouvert aux piétons), à 1700 mètres d’altitude, face au Mont-Blanc. D’autres pièces plus petites sont également exposées à la mairie et à la Galerie Temps des Arts.

Le public n’est pas seulement surpris, il s’attarde sur ces oeuvres hautes en couleurs. Les visiteurs s’amuseront à comprendre l’approche de l’artiste pour chacune des sculptures. Certains sont assez évidentes comme le poisson géant installé sur le giratoire des Rafforts  et baptisé… « Tourne en rond ». Et le « pêcheur de nuage » ? « Je vous invite à attendre qu’un nuage passe au niveau de sa canne à pêche, vous aurez alors une très belle photo » explique l’artiste. On peut donc aussi vivre ses oeuvres de manière interactive. Il serait d’ailleurs dommage que les amoureux ne prennent pas le temps de se faire prendre en photo dans le coeur de « Love », au pied des pistes.
L’esprit de Richard Brouard est un feu d’artifice de gaieté et de couleur, son exposition un véritable remède anti morosité. Il serait donc dommage de vous en priver.


Exposition jusqu’au 15 septembre 2017 dans les espaces publics, à la mairie et à la Galerie Temps des Arts.

Merci à nos partenaires et mécènes, ils ont financé la totalité des frais de cette exposition : Mont-Blanc Matériaux - Roulland TP, Autocars Borini, Colas, Restaurant le Cintra, Galerie Temps des Arts.

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium