Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

L'étude pour le plan d'eau est terminée (08-04-2017)

Le Conseil Municipal de Praz-sur-Arly a approuvé, jeudi soir, le projet de plan d’eau et autorisé le dépôt du dossier de demande d’autorisation auprès du Préfet. Il faudra patienter jusqu’à l’automne pour connaître la réponse de l’Etat. Il s’agit d’un projet majeur pour l’économie touristique de la station.



Les élus avaient le sourire jeudi soir. Ils avaient enfin, devant eux, l’étude finale du projet de lac, qui intègre les choix techniques, mais surtout l’étude d’impact. L’Etat réclame, en effet, de nombreuses données, notamment environnementales, avant de donner ou non son feu vert. Au final, six ans d’études auront été nécessaires, incluant des investissements.

L’exploitant du domaine skiable, Labellemontagne, a notamment dû réaliser un  coûteux forage d’essai dans la nappe phréatique et installer une pompe pour faire des tests en conditions réelles de prélèvement lors des périodes de forte fréquentation touristique (le tout réutilisable si le projet abouti). Le but était de vérifier son impact sur la ressource en eau potable, la commune ayant deux forages au lieu-dit « L’Ile » pour alimenter le village.

Bonne nouvelle, l’étude n’a pas montré d’obstacles notoires à la réalisation du lac, qu’il s’agisse d’environnement, de risques naturels ou de la ressource en eau. Les élus ont donc approuvé le dossier et autorisé le maire à le déposer auprès des services de l’Etat pour instruction. La réponse du Préfet devrait tomber cet automne.
Si la réponse du Préfet est favorable, la commune pourra retourner négocier avec les propriétaires fonciers dès cette fin d'année. Une fois les acquisitions foncières réalisées, il faut compter un an de travaux (défrichage à l'automne puis travaux toute l'année suivante pour un lac opérationnel en hiver).

Le calendrier de réalisation dépendra donc des régularisations foncières. Si les propriétaires donnent rapidement un accord, les travaux pourraient démarrer fin 2018. En cas de blocage de certains riverains, en revanche, le Conseil Municipal devrait alors mener une procédure de Déclaration d’Utilité Publique (en vue d’expropriation), ce qui ferait perdre environ deux ans au projet.


Pour la commune, ce projet est d’une importance majeure du fait des retombées économiques qu’il générerait.

L’été, ce serait un lac de baignade qui complèterait la base de loisirs des Belles grâce à une passerelle reliant les deux rives de l’Arly. Des jeux, loisirs et un chalet type club-house sont prévus, ainsi que de nouveaux parcours de promenade.

L’hiver, il permettrait d’alimenter le réseau de neige de culture. La ressource sera plus pérenne car, aujourd'hui, le réseau des enneigeurs dépend totalement de l'Arly, et donc de son débit ou de son état. La présence du lac permettra aussi d'augmenter la puissance débit dans le réseau de 50% à 100%. En d'autres termes, il faudra jusqu'à moitié moins de temps pour créer la couche de neige, optimisant les moindres fenêtres de froid.
La neige de culture a montré toute son importance cet hiver. Malgré une saison sèche et douce, il sera resté possible de descendre à ski en bas des pistes, à 1000 mètres d’altitude, jusqu’à la fin de la saison (le domaine a fermé ce 7 avril).

La contenance du lac sera d'environ 28 000 m3 pour une surface d'eau assez grande puisqu'elle fait près d'un hectare, soit, à titre d’exemple, le double de celui de Flumet.

L'investissement global s’élève à 2,3 M€. La commune financera la partie « loisirs » (espaces paysagers, chalet, jeux, cheminements, passerelle) – soit près d'un million d'euros – tandis  que l'exploitant du domaine skiable, Labellemontagne, payera le reste. Le maire a annoncé que le Conseil Départemental venait de s'engager à soutenir le projet par une subvention dans le cadre du Plan Tourisme à hauteur de 586 000 €. Une très belle nouvelle !
Une demande d'aide est aussi adressée au Conseil régional dans le cadre du Plan Neige.



 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium