Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Les poules championnes de Cécile Muffat (14-09-2017)

Elles sont à croquer et font l'admiration des passants, tout comme le superbe jardin qui les entoure. Elles, ce sont les poules de concours de Cécile Muffat-Méridol. Sa passion l'a déjà conduite à devenir... Championne d'Europe  !



Les lecteurs du magazine Pralin(e)s, le bulletin municipal de Praz-sur-Arly paru en août, ont pu découvrir le portrait de Cécile Muffat-Méridol. Mais ils n’ont pas pu voir toutes les photos prises lors du reportage. A l’inverse, l’article n’avait pas encore été publié sur Internet.  Nous allons donc, avec cette parution, combler ces deux lacunes.

Le jardin pas si secret de Cécile fait rêver bien des passants derrière la mairie. Les espaces verts sont impeccablement entretenus, les barrières  rutilantes et de belles plantes animent le tout. Si cela plait sans doute aux deux biquettes qui paissent à proximité, cet écrin est surtout celui des poules de Cécile.

Ses gallinacés sont particulièrement beaux. Et pour cause, il s'agit de véritables poules de concours. Qu'elles soient à plumes lisses ou frisées, il s'agit ici de la même race, des pékins au coloris froment.

Cécile aime les bêtes. Sans doute a-t-elle attrapé le virus auprès de son père, Dominique, très connu pour son élevage de bisons à Megève. «  J'ai toujours rêvé d'avoir beaucoup d'animaux. Mais j'étais contrainte par l'espace limité de notre jardin. Le hasard m'a fait rencontrer une personne de Groisy qui élevait une vieille souche de poules. J'ai eu le coup de cœur car elles sont belles, mais aussi très dociles  » raconte-t-elle.

Elle se renseigne d'abord sur Internet et fait des rencontres avec d'autres passionnés. Ils l'aident et elle développe progressivement son petit élevage composé aujourd'hui de trois coqs et dix poules, qui donnent naissance à une cinquantaine de poussins par an.
«  Ca n'a rien de rentable, c'est uniquement pour le plaisir  ». Car, dans la vie, elle est cadre dans une société de télécommunication spécialisée dans les systèmes de très haute technologie. Un métier qu'elle fait à distance, loin de ses collègues basés à l'autre bout de la France. «  Mais avec le haut débit à Praz, j'ai la chance de pouvoir faire mon job en télétravail depuis chez moi. Cela me convient bien. Il faut une rigueur dans l'organisation, mais je suis de nature solitaire  » explique Cécile.

Du coup, les poules ne sont jamais loin du regard bienveillant de leur maîtresse. Cette passion demande beaucoup de connaissances et de méticulosité, d'autant que Cécile fait de la sélection pour présenter les plus beaux spécimens. Dans les expositions, le jury regarde avec attention les crêtes, le port d'aile, le coloris, le barbillon...

«  C'est une mission compliquée. Il faut être régulier dans les tâches. Il faut aussi avoir de la cohérence dans les naissances et garder sa souche stable tout en évitant la consanguinité. C'est du vivant, on ne contrôle pas les choses à 100%.  »

Elle va parfois en Italie chercher de nouveaux couples. «  J'aime bien rencontrer les éleveurs italiens, très ouverts.  » Mais elle a aussi ses références françaises comme, par exemple, Christophe Bec dont elle admire tant le travail. «  Le jour où ces gens là m'ont félicitée pour mon travail, ça a été la plus belle des récompenses, plus que les titres que j'ai remportés.  »

Car Cécile, toute modeste qu'elle soit, a réalisé un bel exploit en décrochant le titre de Championne de France à Périgueux en 2015, puis le titre de Championne d'Europe à Metz la même année, six ans seulement après ses débuts dans l'élevage de ces belles poules. Impressionnant  !

L'an dernier, Cécile n'a pas concouru, car peu satisfaite des naissances. Elle pense, en revanche, participer au championnat en Italie en décembre 2017. «  Les expositions sont, là-bas, plus belles qu'en France où l'on n'a pas la culture de la présentation. Mais toutes les expos sont sympas à faire car c'est l'occasion de rencontrer d'autres éleveurs et de donner de l'engouement à de nouvelles personnes.  » Lorsque l'on voit avec quelle passion Cécile parle de ses animaux, elle est, sans nul doute, une excellente ambassadrice de ces jolies poules que l'on continuera à croquer, mais seulement du regard  !


PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK

Texte : Y.Jaccaz - Photos : G.Joncour
 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium