Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Débroussaillage en faveur du tétras-lyre (08-12-2017)

Courant octobre, des opérations de débroussaillage ont été menées à Basse Combe pour rouvrir des milieux envahis par les rhododendrons et les genévriers. L’objectif est de favoriser la reproduction du petit coq de bruyère à Praz-sur-Arly. L’hiver, une partie du secteur est d’ailleurs déconseillée aux skieurs et randonneurs.

AVANT ET APRES





Si certains promeneurs nous avaient demandé l’origine des « mosaïques » dessinées sur la pente ouest du Sangle, nous n’avions pas pu vous montrer, jusque-là, le résultat de cette mission faute d’images. Mais nous avons pu en récupérer cette semaine auprès de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) qui était chargé de constater l’efficacité de l’opération.

Il faut savoir que le développement des broussailles dans les alpages ne nuit pas seulement à l’agriculture, mais aussi à la biodiversité. Les tétras-lyres, notamment, y sont très sensibles. Or, les sommets de Praz-sur-Arly abritent une grande colonie de ces superbes oiseaux.

Ainsi, en broyant ces ligneux et en formant des mosaïques de végétaux ras, les jeunes poussins trouveront des conditions favorables à leur développement. Ils sont, en effet, insectivores pendant les trois premières semaines de leur vie. Le maintien de bosquets permet aux poussins de trouver un refuge contre les intempéries et les prédateurs.

L’opération d’octobre a permis de travailler 1,7 hectares. Elle a été menée par le GIC Tétras-Lyre des Deux Savoies, l’ACCA de Praz-sur-Arly et Labellemontagne Val d’Arly. L’exploitant du domaine skiable investit, en effet, chaque année dans des actions en faveur du coq de bruyère, mesure compensatoire à la construction du téléski des 3 Coins en 2009.

Profitons de cet article pour rappeler que, l’hiver, une partie de la montagne du Sangle est déconseillée aux skieurs et randonneurs pour ne pas déranger les tétras. Des itinéraires sont indiqués sur site afin de canaliser les sportifs. L’objectif est d’éviter que l’oiseau ne soit dérangé partout. Les conditions climatiques et la raréfaction de la nourriture fragilisent le tétras-lyre. Son dérangement (et donc sa fuite) l’affaiblit, ce qui peut lui être fatal.

AVANT ET APRES



Merci à Marc Arvin-Bérod, Pralin et agent de l’ONCFS, pour ses informations et ses photos.
 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium