Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Des voeux pour parler d'avenir (01-02-2010)

Le Maire faisait ses traditionnels voeux à la population le 29 janvier dernier. L’occasion de faire le bilan sur l’année écoulée et, surtout, d’annoncer les projets attendus en 2010.

Il y avait du monde dans la salle du périscolaire pour assister à la traditionnelle cérémonie des voeux du maire.

Yann Jaccaz était entouré des élus du Conseil Municipal, mais aussi d’élus des communes voisines (parmi lesquels Georges Morand, maire de Sallanches et conseiller général, Serge Paget, maire de Cordon, Sylviane Grosset-Janin, maire de Megève, Léonard Brondex, maire de Domancy et Solange Spinelli, présidente du syndicat mixte Pays du Mont-Blanc).

Le maire de Praz-sur-Arly a tout d’abord tenu à présenter le Conseil Municipal des Jeunes, créé depuis un mois, les félicitant “pour leur engagement et leur envie de participer à la vie communale. Nous sommes très heureux d’avoir des jeunes qui soient force de proposition et qui s’investissent à nos côtés.”

Yann Jaccaz a ensuite présenté la nouvelle directrice générale des services, Cécile Cornillon, qui succède à Claude Goutaland. Elle vient de Montvalezan (station de la Rosière) et a débuté ses fonctions à Praz lundi dernier.

“Je souhaite la bienvenue à Cécile. Depuis lundi, elle a pu prendre la mesure du travail et des nombreux projets. Elle a aussi pu rencontrer l’ensemble du personnel communal et constater que nous avons la chance d’avoir des employés motivés, dévoués. Notre DGS a aussi découvert des élus eux aussi dynamiques et impliqués dans les projets. Je remercie le Conseil Municipal pour son action tout au long de l’année. Cela prend beaucoup de temps et chacun le fait dans un esprit désintéressé, avec pour seul objectif l’intérêt général, l’amélioration de la vie de nos concitoyens. Je remercie tous ceux qui nous aident à faire avancer les dossiers : habitants, socioprofessionnels, propriétaires fonciers... Pour assurer l’avenir du village, faire en sorte que nos enfants aient toujours, demain, du travail à Praz, nous devons avancer soudés” a déclaré le Maire.

Ce dernier est ensuite passé au bilan 2009, présentant les principales réalisations : garderies, rond-point à Intermarché, réseau de neige de culture, téléski des 3 Coins, acquisitions foncières, site Internet et magazine communal.

Yann Jaccaz a ensuite passé en revue les grands projets de l’année 2010. Il a notamment annoncé la préparation d’une consultation publique pour la route de bouclage à la Rosière. Concertation et études techniques vont jalonner les mois à venir pour une réalisation espérée en 2011 (nouvelle route entre la Rosière et le parking des pistes, nouveau pont de la Rosière, rond-point sur la RD1212 à hauteur de la route des Grabilles). Le Maire a souligné qu’il ne s’agissait bien évidemment pas d’une déviation mais d’une seconde voie pour désengorger le centre village et le quartier des Belles, passages obligatoires aujourd’hui pour les automobilistes se rendant aux pistes. “Les habitants de la partie ouest de Praz passeront par cette nouvelle voie pour aller skier. L’été, cela pourra aussi servir à fermer exceptionnellement le centre village pour nos fêtes, notamment les Médiévales.”

C’est aussi cette année que les habitants découvriront l’étude d’aménagement du centre du village, qui a pris quelques mois de retard.

La commune prépare également la suite du réseau de neige de culture. “La retenue collinaire des Evettes, à Flumet, devrait voir le jour cet été. Il s’agira d’un lac intercommunal, financé par Praz, Flumet et N-D. de Bellecombe. Un SIVU devrait être créé prochainement pour le construire et le gérer. Ce sera un long travail car la retenue fait 70 000 m3. Il n’est donc pas sûr que l’ouvrage soit opérationnel pour l’hiver prochain. Ce chantier ira de paire avec la poursuite du réseau sur la piste des Bernards.” A terme, les canons devraient couvrir les pistes jusqu’au sommet du télésiège du Crêt du Midi et la piste des Varins.

Le Maire a aussi annoncé que la candidature au Contrat Station Durable (avec Cordon et Combloux) avait été retenue par le Conseil Régional. Ce contrat sera signé le 3 février prochain en présence de Jean-Jack Queyranne, président de la Région. Un bel événement qui permettra de financer des actions touristiques avec une enveloppe de 800 000 euros (à partager entre les trois communes). Elles répondront à des critères de diversification touristique et de développement durable. Yann Jaccaz a cité, pour Praz, l’amélioration des berges de l’Arly pour la mobilité douce (dont éclairages), le développement de l’offre VTT (dont modules pour les tout petits et piste de descente), un minigolf aux Belles pour cet été, une valorisation des produits agricoles locaux et la création d’espaces ludiques au front de neige.

Le Maire a aussi gardé une petite surprise pour la fin : l’annonce d’un prochain jumelage avec la belle ville de Roscoff, en Bretagne. “La municipalité de Roscoff nous a proposé ce jumelage. Nous avons répondu oui tout de suite, car cela manquait à notre commune. Et puis il s’agit d’un site de bord de mer magnifique. Roscoff prépare une association de jumelage. Il nous faut faire de même. Je fais déjà appel aux bonnes volontés intéressées par le projet. Faites vous connaître en mairie. Nous organiserons prochainement une réunion pour concrétiser cette association.”

L’intervention s’est achevée par l’intercommunalité, une habitude dans les cérémonies des voeux au Pays du Mont-Blanc cette année.

“Après avoir parlé de jumelage, je vais parler de mariage. L’Etat demande à nos municipalités d’organiser, dans les deux ans à venir, nos communautés de communes. Cela peut parfois faire peur, aux habitants comme aux élus, inquiets de perdre leurs prérogatives. Pour ma part, je pense que c’est une bonne chose car cela peut permettre de mutualiser nos moyens et d’offrir à la population de meilleurs et, surtout, de nouveaux services. Ainsi, je ne crois pas aux petites  intercommunalités. Le syndicat mixte Pays du Mont-Blanc organise actuellement des réunions pour parler périmètres et compétences. Je défend une grande communauté de communes, à dix (cantons de Sallanches et Saint Gervais, Chamonix ayant fait sa “com com” en décembre). C’est le meilleur moyen de faire des économies d’échelle et d’avoir des projets ambitieux pour nos habitants. C’est aussi un territoire cohérent, où les communes les plus éloignées sont à moins de 30 minutes les unes des autres. Enfin, je tiens à souligner le lien fort qui existe entre nos stations et les communes de la plaine. Beaucoup de Pralins travaillent à Sallanches ou à Passy. L’inverse est aussi vrai. Nos liens sont également économiques. Que nos stations s’enrhument et les commerçants de Sallanches toussent.”

C’est sur cette volonté d’une intercommunalité forte que s’est achevé le discours de Yann Jaccaz. Le public a ensuite pu se retrouver autour d’un buffet pour partager un moment convivial et commenter le programme municipal de 2010 qui s’annonce fort chargé.

Vous pouvez retrouver la liste précise des projets dans le nouveau numéro de l’Info Praline, parue à l’occasion de la cérémonie des voeux.

 

Beaucoup de monde pour ce rendez-vous annuel.

Le maire a salué l'engagement des collégiens du Conseil Municipal des Jeunes.

 

 

PHOTOS : S. BESSY

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium