Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Projets touristiques sur les berges de l'Arly (17-06-2010)

Lors de la dernière séance du Conseil Municipal, le 15 juin, un point a été fait sur les actions touristiques 2010 sur les berges de l’Arly et plus globalement, celles engagées prochainement dans le cadre de la CSD.


Pierre Bessy, adjoint au tourisme, exposait en effet les demandes de subvention à lancer auprès du Conseil Régional et de l’Europe dans le cadre de la Convention Stations Durables. Ce contrat d’aides, monté en partenariat avec Combloux et Cordon, avait été signé avec la Région en février.

Depuis, les élus et les techniciens en charge du dossier ont bien travaillé puisque les communes ont aussi obtenu des subventions de la part de l’Europe sur ces mêmes actions. Le maire de Praz-sur-Arly, Yann Jaccaz, a souligné la bonne concertation entre les trois municipalités, ce qui a permis d’aboutir à cette aide supplémentaire, diminuant évidemment la part que devront verser nos stations dans le cadre des projets de la CSD.

Les premières actions visibles pour le grand public devraient voir le jour dès cet été, notamment sur les abords de l’Arly, point décrit comme une des vitrines touristiques de Praz par les élus.

Le développement de l’offre VTT, par exemple, est lancé. Une grande partie de l’action consiste à installer des modules bois pour l’initiation au VTT sur l’aire de jeux des Belles, dans le sous-bois situé entre le terrain de pétanque et la copropriété du Chardonneret. Les travaux de débroussaillage devraient bientôt démarrer afin que les modules voient le jour fin juillet si tout va bien. Ces travaux inclus aussi un espace « trial », demandé par plusieurs jeunes de Praz-sur-Arly (et aussi de Megève) qui évoluent à bon niveau dans ce sport et qui doivent aller s’entraîner actuellement à Annecy.
Plus tard débuteront des projets d’installation de passages de parcs, pour appuyer le travail des agriculteurs, et un itinéraire de descente qui dépendra des accords avec les propriétaires.
Le budget global est de 36 300 euros dont 53% en autofinancement par la commune, 39% par la Région et 8% par l’Europe.

L’amélioration de l’offre touristique sur les berges passe aussi par la simple balade contemplative. L’un des points noirs (c’est le mot qui convient) est l’absence d’éclairages le soir sur ces itinéraires. “Ce projet d’installation de luminaires avance bien” selon Pierre Bessy. La municipalité espère un accord avec un propriétaire pour la portion allant de la station de pompage à la passerelle de l’Arly. Le petit tronçon suivant appartient à un autre propriétaire qui refuse des éclairages. En revanche, la municipalité maîtrise déjà le foncier entre la passerelle de Meuret et le terrain de football, ainsi que la berge allant du Pont de l’Ile aux jeux des Belles. L’idée est d’installer, sur tout le linéaire, des balisages éclairant de 1,30 mètres de haut environ. Cela facilitera le parcours des piétons en soirée. Il n’y aura pas de lampadaires, sauf sur la plage côté Varins et sur certains tronçons de l’aire de jeux des Belles. Par ailleurs, le projet imaginé pour la mairie par le SYANE prévoit des éclairages par spots sur les différents jeux des Belles ainsi que sur le terrain de pétanque, un court de tennis, le terrain multisports et la tour d’escalade. Ces éclairages seront gérés par des horloges qui permettront de les couper après une certaine heure.
Le maire, Yann Jaccaz, rappelle que ce projet est important car il assure une qualité d’accueil et d’image pour une station touristique comme la notre.
Le budget est de 128 500 euros dont 64% en autofinancement communal, 31% par la Région et 5% par l’Europe.

Pierre Bessy annonce également la pose de deux nouveaux barbecues près des plages. Les deux qui avaient été installés voici deux ans ont été vandalisés. Une situation regrettable vu les efforts faits par la collectivités. Les nouveaux sont fabriqués par la forge Morand et seront bien plus solides. Ils bénéficieront de grandes grilles pivotantes sur lesquels les gens pourront poser leur propre grille, quel que soit la forme et la taille.

Pour terminer, les élus ont validé la fiche action CSD sur le patrimoine. Une étude va donc démarrer prochainement sur deux fermes communales anciennes (Meuret et Evettes). Le but est de définir le devenir et les possibilités d’aménagement de ces deux bâtisses.

 

Lire par ailleurs le compte-rendu du Conseil du 15 juin.
 

Photo : Sylvie Bessy.

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium