Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Débats sur les locaux commerciaux communaux (04-01-2012)

Les élus se sont intéressés, fin 2011, à plusieurs dossiers touchant à l’activité commerciale au sein même du patrimoine communal. Ils se sont ainsi positionnés sur différents locaux comme la crêperie du front de neige, l’ancienne bibliothèque, la Poste et ils réfléchissent à l’avenir de la Maison de la Montagne.


Des enjeux autant dans le centre du village que sur le front de neige...


Les élus restent, en effet, vigilants sur la qualité des commerces et de l’accueil dans la station. Or, le contexte démontre quelques paradoxes. Comme le déclarait le maire récemment, “au moment où la station se développe et se modernise, et que les touristes retrouvent le chemin du domaine skiable, nous nous inquiétons de voir certains bâtiments bien placés rester vides.” Et de citer, par exemple, le cas de trois anciens hôtels : le Darbelo, le Val d’Arly et les 4 As, qui tardent à se rénover malgré des permis délivrés en bonne et due forme pour les deux derniers établissements cités.

Au moment où Praz-sur-Arly vit un tournant, les bonnes questions doivent se poser et les bonnes réponses doivent être apportées. “Nous allons entrer dans la phase de lancement des aménagements du centre dès 2013” explique Yann Jaccaz. “Il est important que le tissu commercial suive. Toutefois, si nous avons cité quelques points noirs, il faut aussi parler des nombreux points positifs que nous constatons aujourd’hui : un investissement de la part de certains établissements installés de longue date, l’arrivée de nouveaux commerçants très motivés et la création d’une union des commerçants, dont les premières actions sont appréciées du public.”

Concernant les biens communaux à vocation commerciale, le Conseil Municipal a pris plusieurs décisions lors du conseil du 7 novembre. Tout d’abord, les élus ont souhaité relancer une consultation afin de trouver un nouvel exploitant capable d’assurer le service de petite restauration en lieu et place de l’actuelle crêperie du front de neige. L’appel à candidature lancé l’été dernier n’a pas donné satisfaction. Les élus, cette fois, proposent une exploitation pour 5 ans et non pour 3 ans. L’appel d’offre sera publié sur le site Internet de la mairie ce mois de janvier.

Il a été validé, en parallèle, la création d’un emplacement de commerce ambulant sur le front de neige. Le bénéficiaire est le camion de petite restauration installé, l’hiver dernier, aux Belles.

Le Conseil Municipal a également lancé, en novembre, un appel à candidature pour occuper - durant l’hiver - l’ancien local de la bibliothèque, situé au coeur de la mairie. Les élus avaient été sollicités par des commerçants soucieux de connaître le devenir de ce local et de celui que va libérer la Poste (lire par ailleurs).

L’ancienne bibliothèque est destinée à recevoir le nouvel accueil de la mairie à partir de l’été 2012. Des travaux restent encore à faire mais les entreprises ne pourront intervenir qu’au printemps. C’est pourquoi les élus ont validé le principe de louer le local pour une activité commerciale limitée aux quatre mois d’hiver 2011-2012, “pour donner un peu de vie à la place” selon Jean Labrousse au lieu d’avoir un local vide.
Une seule candidature a été déposée en mairie. Il s’agit de la Galerie Temps des Arts, qui a proposé un loyer mensuel de 500 euros pour 28 m2 de surface commerciale.

Quant à la Poste, elle doit effectuer quelques travaux pour isoler le distributeur de billets (qui restera en place) du reste des locaux. L’ancienne Poste accueillera ensuite, fin 2012, l’ESF et les remontées mécaniques. Pour le maire, “cet espace s’y prêtera mieux que la Maison de la Montagne. Nous sommes toujours inquiets de voir, durant les périodes d’affluence de Noël ou de février, des files d’attente le long de la RD1212.”

Dans cette valse des locaux, les élus travaillent maintenant au devenir du rez-de-chaussée de la Maison de la Montagne. Il a été évoqué la possibilité d’y faire des nouvelles pièces pour les associations. Mais un avenir commercial n’est pas exclus non plus, toujours dans ce souci de participer à la dynamisation du centre village. Les élus, décidément, ne manqueront pas de matière à débattre dans les mois à venir...

Cet article est à retrouver sur notre forum Facebook.

 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium