Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Entreprendre : la Table Savoyarde (14-10-2012)

Nous lançons, ce mois-ci, une nouvelle rubrique dédiée à nos entrepreneurs pralins, "Entreprendre". Régulièrement, notre site vous proposera ainsi des portraits et la vision de celles et ceux qui font l’économie du village. Première entreprise sous le feu des projecteurs, la Table Savoyarde.



Massimo et Nathalie Scoizzato ont repris la boutique de produits régionaux « La Table Savoyarde » voici deux ans, avec une philosophie qui fait leur succès.

Ce couple de commerçants n’aura pas mis longtemps, en effet,  à s’intégrer à Praz-sur-Arly. Leur accueil chaleureux et leurs « animations » régulières ont su marquer les esprits. Une réussite qui prend ses racines dans un métier commencé de longue date. Massimo n’a que 16 ans lorsqu’il apprend le métier dans une grande surface. Il deviendra chef de rayon. Entre temps, il rencontrera Nathalie « lors de vacances en Espagne ». Elle travaillait alors à la Poste, dans la région parisienne. C’est le coup de foudre et elle finit par le rejoindre en Italie, près de Venise, où elle trouve un travail de secrétaire.

Après 14 ans de vie commune et deux beaux enfants, Nathalie a le mal du pays. Massimo, lui, a 40 ans et envie de se mettre à son compte. Ils décident donc de prospecter dans les Pays de Savoie où ils aiment passer leurs vacances. C’est à Praz-sur-Arly qu’ils trouvent la bonne affaire. Une nouvelle vie commence en octobre 2010.
« Nous avons trouvé un accueil superbe de la part des gens du village et des commerçants » se souvient Massimo. « Nous aimons le dynamisme du village, l’action de la mairie, des associations… Les touristes nous disent souvent qu’ils voient cette évolution remarquable de la station. C’est un endroit où je me sens comme à la maison, la langue italienne en moins » plaisante-t-il.

Depuis leur arrivée, les Scoizzato ont su développer la boutique et leur chiffre d’affaire. Leur secret ? On pourrait déjà dire « le sourire », mais cela va plus loin. « Praz a du potentiel, une belle clientèle. Il faut lui apporter ce qu’elle cherche : de bons produits, de la qualité, du service. » Et quand on lui demande si le supermarché le concurrence, il sourit. « La concurrence, ça inquiète toujours, mais elle fait aussi du bien. Elle oblige à se remettre en question et à développer une vraie philosophie de travail. La qualité, l’envie de faire découvrir les produits, la recherche des meilleurs producteurs en font partie. » Les produits régionaux ont trouvé là de bons ambassadeurs. Leurs best-sellers ? Le beaufort, la tomme et les jambons ou saucissons de Savoie. Et Massimo a aussi apporté un peu d’air d’Italie avec le jambon de Parme, la mortadelle ou le parmesan. Les produits italiens ne représentent que 10% du magasin mais instaurent une vraie diversification.

Mais la famille a un autre secret de réussite : créer l’événement. « Ca fait partie de moi. Je dois m’amuser quand je travaille. S’il y a une occasion, je fais la fête. Et ça fait de bons souvenirs » explique Massimo. Ses idées, ils les cherchent sur le calendrier (œuf géant à Pâques, galettes des Rois en janvier…) mais aussi dans la presse. C’est ainsi qu’il a organisé toute une journée dédiée aux abeilles après avoir lu un article sur le regain de mortalité chez cette espèce. Outre des dégustations de produits à base de miel, la boutique a proposé des informations sur ce problème, des animations pour les enfants et une décoration spécifique. Massimo n’a pas eu peur de se déguiser, pour la journée, en… Maya l’abeille !

Un dynamisme qui dure, malgré de longues journées de travail. Nathalie passe beaucoup de temps à préparer les plats du rayon traiteur. Massimo, lui, s’installe dans sa boutique dès 4h30 du matin, en saison, et 6h hors saison. « Les produits sont rangés en chambre froide tous les soirs. Le matin, je commence par un ménage de fond en comble puis je vérifie les produits et je les place. Il faut aussi gérer les livraisons. A l’heure de l’ouverture, tout doit être prêt pour se consacrer entièrement aux clients. »

Le rythme est plus dur l’hiver et nécessite un employé, en plus du couple. « L’hiver, c’est ¾ du chiffre d’affaire de l’année ». Il reste pour autant ouvert dix mois sur douze, pour fidéliser ses clients, même si les périodes de pause sont nécessaires pour retrouver l’énergie.

Nathalie et Massimo sont contents de leurs deux premières années à Praz. « Les retours des clients sont bons et si la crise a pesé un peu sur l’été, elle doit nous amener à être toujours réactifs, tant dans notre commerce que dans la station en général. » Membre du bureau de l’Union des Commerçants, Massimo a déjà compris que le succès, ça se construit chez soi mais aussi dans un élan collectif. Et ça aussi, c’est une vraie philosophie.

Photos : David Malacrida/Mairie de Praz-sur-Arly
 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium