Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Yannick Buffet arrête la compétition (20-12-2012)

Alors que la saison de ski alpinisme débute, les Pralins n’auront pas le plaisir de retrouver Yannick, qui a choisi de tourner la page de la compétition après une brillante carrière et un titre de vice-champion du Monde.

Retrouvez un album photo retraçant sa carrière sur notre page Facebook (visible même par les gens non abonnés à Facebook).


Yannick Buffet aura fait vibrer les habitants de Praz-sur-Arly durant toutes ces années grâce à son talent de sportif et sa grande gentillesse. Son palmarès est exceptionnel. Il ne s’est pourtant mis à la compétition de ski alpinisme qu’en 2006, alors qu’il venait d’arriver à Praz-sur-Arly.

“Je m’en souviens encore” raconte le maire, Yann Jaccaz. “A l’époque, j’étais président du club Praz Montagne. Il s’est présenté à moi, m’expliquant qu’il voulait s’inscrire car il était tenté par la compétition en ski alpinisme. Je lui ai dit que ça tombait bien car nous voulions débloquer quelques crédits pour la compétition. Il est reparti content et, de mon côté, j’ai appelé les membres du Bureau pour leur dire que nous avions notre premier compétiteur aux couleurs du club. Mais nous n’aurions jamais imaginé qu’il ferait de tels résultats !”

Et, en effet, Yannick Buffet se fait très vite remarquer, remportant dès son premier hiver des courses régionales, dont plusieurs du Mountain Ski Tour. A Praz Montagne, tout le monde est épaté et a compris que ce n’est sans doute qu’un début.

D’autres le remarquent, les responsables de l’Equipe de France. Le sélectionneur, Patrick Rassat, l’intègre dès 2007 dans le groupe. Il n’en partira plus et la grande aventure commence. Dès le premier hiver tricolore, il décroche la 3e place des Championnats d’Europe, en relais. L’or, lui, arrive en 2009 aux Championnats d’Europe. Il décroche deux titres de Champion d’Europe (en individuel et en combiné), une 3e place en “vertical race” et une 4e place par équipe. Quelle semaine !

En 2011, il frôle le toit du Monde. Il devient Vice-Champion du Monde de vertical race. Il décroche aussi deux autres médailles de bronze durant ces Mondiaux.

Enfin, l’an dernier, il remporte trois titre de vice-champion d’Europe (vertical race, relais, équipe).

Yannick est aussi détenteur de trois titres de Champion de France.

Autant dire que c’est avec du vague à l’âme que tout le monde a appris qu’il ne reprenait pas le chemin de la compétition cet hiver. Il quitte, en effet, le circuit alors qu’il occupe le plus haut niveau.

Les hommages n’ont pas manqué sur ce sportif émérite, en conseil municipal, mais aussi, bien sûr, lors de l’assemblée générale de son club, Praz Montagne, dimanche dernier.

Patrick Deschamps, conseiller municipal chargé des sports, était le premier à regretter le choix de Yannick, mais il le comprend. “Ce sport demande beaucoup de sacrifices, des entrainements permanents. Mais malheureusement, c’est une discipline encore trop méconnue, qui ramène peu de sponsors et donc peu d’argent. Quasiment tous les coureurs sont donc des gens qui ont un travail à côté et qui doivent s’entraîner avant ou après le travail. C’est dur, très dur.”

Et effectivement, Yannick s’entraînait tôt le matin ou bien à la nuit, été comme hiver, pour garder sa forme olympique. Un rythme qu’il a réussi à conserver toutes ces années. Mais il a lui même avoué que cela commençait à lui peser. Aujourd’hui papa, il a opté pour le retour à une vie normale. Les Pralins et les vacanciers ne le verront peut être plus au départ des grandes compétitions, mais ils auront la certitude de le voir à l’ESF, dont il est moniteur depuis 2006. Et peut être reparler avec lui de toutes ces années où il nous aura fait vibrer. Merci Yannick !

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium