Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Maitriser les frais scolaires hors commune (08-03-2013)

La séance du Conseil Municipal de février a été l’occasion d’aborder une facette souvent méconnue de la gestion des écoles, à savoir le coût  de scolarisation des enfants qui fréquentent un établissement situé en dehors de Praz-sur-Arly.

Les élus devaient, en effet, voter une nouvelle convention avec la commune de Megève. Cette convention avait pour but d’encadrer les frais que facture la mairie de Megève à celle de Praz pour les enfants de primaire ou de maternelle scolarisés dans un établissement mègevan.

Jusque là, aucun montant ou mode de calcul n’était précisé sur la convention liant les deux communes. Pour Marie-Paule Périnet-Marquet, adjointe aux affaires scolaires, “il fallait revoir le document car les coûts par élève variaient parfois de façon importante d’une année sur l’autre sans explication particulière.”

Mais cela concerne-t-il beaucoup d’enfants ? Heureusement non répondraient les élus. Car, comme le rappelait le maire, Yann Jaccaz, “avoir des enfants pralins dans une école située hors du village, c’est un peu la double peine : la commune qui les reçoit nous facture des frais de scolarité alors que nous avons de la place dans nos propres classes. Or, nos frais restent quasiment les mêmes, qu’il y ait plus ou moins d’enfants dans nos deux écoles.”

Autant dire que la mairie praline distribue au compte-goutte les dérogations permettant à des enfants d’être scolarisés hors commune. “Les demandes de dérogations sont rares et, lorsqu’elles arrivent en mairie, je demande systématiquement un entretien avec les parents afin de connaître la raison de leur demande. C’est l’occasion de leur expliquer la charge que cela représente pour la commune alors que nous avons de très bonnes écoles sur place. Certains sont sensibles à nos arguments, d’autres pas” explique le maire. “Ensuite, seules les personnes justifiant d’une situation particulière peuvent obtenir la dérogation. Par exemple, un enfant qui a commencé un cycle (1) dans une autre commune a le droit de terminer son cycle dans son école d’origine. Mais, une fois le cycle terminé, il doit intégrer l’école de Praz.”

Cette année, la mairie de Megève refacturera à Praz 1211 euros par enfant scolarisé en maternelle et 580 euros par enfant en école élémentaire (avec réciprocité entre les deux communes). Mais seuls trois élèves seront concernés contre 5 l’an dernier.

L’excellente réputation des écoles de Praz, à travers la qualité de l’enseignement et les moyens importants que leur alloue la Municipalité chaque année, explique certainement cette baisse de “l’évasion scolaire”. “Certains parents, qui scolarisaient auparavant leurs enfants à Megève, nous ont même avoué qu’ils avaient eu tort de ne pas les avoir mis plus tôt à Praz tant ils étaient ravis notre école” expliquait un élu lors du Conseil. Un signe encourageant pour les enseignants et les élus pralins.



(1) Cycle 1 : petite section et moyenne section de maternelle ; Cycle 2 : grande section de maternelle, CP, CE1 ; Cycle 3 : CE2, CM1, CM2.

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium