Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Les gendarmes présents en force aujourd'hui (29-05-2015)

Cet après-midi, les gendarmes ont déployé un important dispositif de contrôle routier afin de rappeler aux automobilistes de rester vigilants quand au respect du code de la route, surtout à l’approche de l’été, saison propice aux comportements dangereux.



Le maire, Yann Jaccaz, demande régulièrement à la gendarmerie d’opérer des contrôles radar à Praz-sur-Arly. Une demande qu’il a aussi relayé auprès de la Sous-Préfecture.

Il constate qu’un « nombre non négligeable de conducteurs roulent trop vite dans le village. Le phénomène est dû à cette ligne droite, d'autant que les automobilistes arrivent des gorges ou de Megève, où les portions de routes sont sinueuses. Ils doivent pourtant prendre conscience qu'ils mettent en danger la vie des piétons. Notre école elle même est sur le bord de la RD1212... Nous avons déjà relevé des vitesses dépassant celles autorisées... sur autoroute (185 km/h devant la crèche !). Comment ne pas être en colère face à une telle inconscience. Nous faisons de la prévention avec les radars pédagogiques, justement. Nous avons aussi fait des aménagements pour ralentir les voitures (rétrécissement de la chaussée près de la mairie). Un plateau surélevé est prévu devant l'école publique l'an prochain. Mais nous constatons que, devant ces inconscients, certes minoritaires, le volet répressif est aussi indispensable. »

Francis Biachi, Sous-Préfet de Bonneville, toujours attentif aux préoccupations des élus, a décidé d’organiser avec le peloton de gendarmerie du Pays du Mont-Blanc une opération d’ampleur aujourd’hui dans notre secteur.

Il estime qu’il est « important, en cette période, de montrer aux automobilistes et aux motards que les gendarmes sont présents sur le terrain. L’été est, en effet, souvent propice à l’inattention ou à une vitesse excessive de la part des conducteurs. » (1)

Excès de vitesse et conducteur sans permis

Quinze gendarmes (de la brigade de Megève, du PSIG et de la BMO de Sallanches) ont ainsi opéré sous le regard du Sous-Préfet, du maire Yann Jaccaz, du capitaine Louvat (Chamonix) et du lieutenant Charbonnières (qui dirige la brigade de Megève-St Gervais). Ils étaient installés sur deux postes fixes à Praz (contrôle radar à Meuret, contrôle alcootests et papier dans le centre village), un poste fixe à l’entrée de Megève et un poste mobile de motards.

Autant dire que l’on voyait les conducteurs rouler… au pas !

Sept personnes ont été verbalisées pour excès de vitesse (maximum relevé : 76 km/h). Un bilan pas si maigre alors que les conducteurs étaient pourtant souvent prévenus par les appels de phares des véhicules venant d’en face.
« C’est une attitude classique » constatait l’adjudant chef Deleu, commandant la BMO. « Aujourd’hui, cela ne porte pas à conséquence et ça a au moins le mérite de ralentir les voitures. Mais, nous pouvons aussi être sur le bord de la route pour interpeller des braqueurs ou des kidnappeurs d’enfants. Les appels de phares aident alors ces criminels qui peuvent faire demi-tour ou changer de trajet. Les gens n’en ont pas conscience. »

Les contrôles du centre village ont permis, de leur côté, de prendre la main au volant un conducteur qui roulait malgré… son permis annulé ! Un autre téléphonait en conduisant. Les autres infractions étaient surtout des problèmes administratifs (carte grise invalide, défauts de contrôles techniques…).

Le Sous-Préfet a d’ores et déjà annoncé que les contrôles seraient plus fréquents dans les mois à venir. Les conducteurs sont prévenus…

Le maire, Yann Jaccaz, et le Sous-Préfet, Francis Bianchi, échangent avec les gendarmes sur les enjeux de ces contrôles.

(1) Nous ne pouvons que confirmer l'analyse du Sous-Préfet. En étudiant les relevés de nos deux radars pédagogiques, il s'avère que les automobilistes roulent, plus vite l’été :  en moyenne 8 km/h de plus côté Meuret et 13 km/h côté Rafforts !
La plupart des grosses infractions ont lieu le matin avant 9h et en fin de journée, notamment entre 20h et 21h. Les gendarmes ont, au regard de ces données, promis d’être plus présents tôt le matin, période qui compte la plupart des excès de vitesse. Or, il faut l’avouer, on constate souvent, lorsque l’on se trouve sur le bord de la route, qu’il s’agit de gens de la région, souvent sur le trajet domicile / travail. Mais les vacanciers ne sont pas en reste non plus.
Précisons enfin que les périodes les plus chargées en circulation (première quinzaine d’août) ne sont pas celles où l’on roule le plus vite, justement en raison du nombre important de trafic sur la route.
 

Photos : O.Perrin


 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium