Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Défricher Holvet sans déranger les marmottes (28-07-2015)

Les opérations de reconquête des surfaces de pâtures menées par la commune se poursuivent. Après le Plan de l’Are et les Evettes, place à Holvet. Un site sur lequel les élus ont demandé la plus grande vigilance car une colonie de marmottes y est installée. Une future desserte agricole a ainsi été déplacée pour éviter toute gêne vis-à-vis de nos emblématiques rongeurs.


PLUS DE PHOTOS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK

Depuis 2011, la mairie de Praz-sur-Arly mène des opérations visant à reconquérir des espaces de pâture perdus au profit, notamment, des aulnes verts, des sapins et des myrtilliers. Comme dans beaucoup de massifs français, les alpages de la commune voient leurs surfaces diminuer au fil des années en raison d’une pratique pastorale différente, basée sur la mécanisation et la difficulté, pour des fermes s’appuyant souvent sur une ou deux personnes seulement, d’entretenir des espaces parfois complexes d’accès. Au siècle dernier, la préservation de ces pâtures mobilisait souvent des familles entières pour qui la perte de la moindre parcelle d’herbe était souvent un enjeu vital. Selon l’étude Anthelme 2001, les aulnes verts auraient ainsi recolonisé, en cent ans, 30 000 hectares de pâturages dans les Alpes du Nord.

La commission Environnement a donc pris les choses en main. Des opérations de débroussailllage ont été menées dans les alpages communaux, d’abord au Plan de l’Are puis aux Evettes. Une fois l’opération effectuée, l’exploitant agricole doit suivre, entre autre, une politique d’épandage qui permettra à l’herbe de repousser au détriment des arbres et buissons.

Cette année, c’est au tour du dernier alpage acquis par la mairie (en 2012), Holvet, de bénéficier de ce programme en faveur du pastoralisme soutenu par le Conseil Départemental et peut être le Conseil Régional. L’opération coûtera près de 21 000€ et sera menée par l’ONF sous la direction de la Société d’Economie Alpestre.

Des représentants de la Municipalité se sont rendus sur place la semaine dernière avec un agent de l’ONF et un agent de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage. Les élus souhaitaient, en effet, que l’ONF mette en oeuvre des procédures pour éviter de déranger la colonie de marmottes d’Holvet. Comme l’expliquait le maire, Yann Jaccaz, lors de la visite, « le Conseil Municipal est très vigilant sur les incidences environnementales et notamment sur la faune ou la flore. Dans ce cas précis, les marmottes ne sont peut être pas des espèces protégées, mais elles méritent que l’on y fasse attention. » C’est d’autant plus vrai que les colonies de marmottes sont assez rares à cette altitude (1400 mètres).
 
Les élus s’inquiétaient notamment du fait que la piste de desserte agricole prévue au programme soit située dans le pré qui abrite justement la colonie de rongeurs. La visite de terrain a permis de trouver une solution passant bien plus à l’ouest de l’alpage sans s’aventurer dans le secteur des marmottes. Les engins qui débroussailleront devront aussi s’adapter pour éviter le dérangement des animaux. Les solutions ont été validées par l’agent de l’ONCFS présent sur place.

L’opération devrait début dans le courant du mois d’août et durera une quinzaine de jours.

Le plan des opérations. La ligne rouge était le projet initial de piste pour la desserte agricole. L'accès sera reporté plus à l'ouest sans atteindre le secteur des marmottes.
 



 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium