Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Falaise de Bellevarde : sécurisation en cours (09-02-2011)

La chute régulière de blocs de glace depuis la falaise de Bellevarde inquiétait nombre de riverains. Une étude de sécurisation avait été commandée par la municipalité. Depuis début février, le projet est entré dans sa phase opérationnelle.


Plusieurs riverains avaient interpellé la municipalité sur les risques liés aux blocs de glace dévalant la pente en amont de la falaise de Bellevarde. La situation, ces dernières années, s’était aggravée, sans doute en raison d’un climat de plus en plus changeant. Car, si auparavant les blocs tombaient plutôt au printemps, les fortes variations de températures, auxquelles nous assistons maintenant chaque hiver, fragilisaient ces blocs de glace qui, du coup, dévalaient la pente tout au long de la saison.

Une première étude avait été menée voici deux ans avec la copropriété des Praz de Megève, qui sollicitait l’expertise de la mairie. La municipalité a alors souhaité élargir le périmètre de l’étude pour connaître tous les secteurs à risques. Le résultat de cette étude a démontré que le secteur à protéger était bien plus large puisqu’il va de la route des Rafforts aux environs de la copropriété des Praz de Megève, sur le bord de la RD1212.

Des réunions et des rendez-vous de concertation ont eu lieu avec les riverains afin de présenter les solutions préconisées par le bureau d’étude. La solution passe par la pose de 300 mètres linéaires de filets de protection métalliques d’environ 4,5 mètres de haut derrière les habitations, capables d’arrêter autant des blocs de glace que des blocs rocheux.

Si certains ont protesté devant cette solution jugée peu esthétique, les élus ont rappelé qu’ils avaient longuement discuté avec les ingénieurs des solutions possibles et qu’elles étaient limitées. La commune a même demandé la contre-expertise du RTM (service spécialisé dépendant de l’ONF) qui a confirmé qu’il s’agit de la meilleure solution.
En effet, la pose de filets en lisière de forêt aurait généré des contraintes techniques plus lourdes, augmentant encore le coût de l’opération et un entretien plus complexe et plus onéreux. Autre solution évoquée, l’installation des filets dans la forêt, mais - outre les surcoûts évoqués précédemment - il aurait également fallu déboiser sur tout le linéaire, sur une largeur importante. L’impact paysager aurait donc été pire encore. Autre solution évoquée, une intervention pour empêcher la formation d’humidité sur la falaise, via des drainages. Mais l’idée était compromise car les infiltrations se font à plusieurs niveaux du rocher. Enfin, la pose de grillage sur la falaise même n’aurait empêché que la chute de rochers.

L’ensemble des riverains ont donc donné leur accord pour l’installation par la commune de filets de protection.

Toutefois, l’ensemble des démarches administrative, l’attente des accords et les délais des marchés publics ont engendré un retard. Alors que la municipalité espérait lancer les travaux fin 2010, ils auront finalement démarré en février 2011. L’opération est spectaculaire et les déambulations de la pelle araignée digne des travaux acrobatiques sur cette pente raide.

L’ensemble du chantier s’achèvera courant mars. Une période où l’efficacité des installations sera testée grandeur nature puisqu’il s’agit de la principale période de dégel. Par la suite, la municipalité va étudier des solutions paysagères (plantations) pour diminuer au maximum l’impact paysager de ces filets.

Les travaux de sécurisation coûteront 137 000 euros TTC à la commune. Des aides devraient être allouées par l’Etat pour appuyer la mairie dans cette opération.

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium