Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Le télésiège des Tendues démonté en 48h (02-07-2011)

Le télésiège a été démonté cette semaine. Véritable prouesse, sa disparition du paysage n’a pris que 48h ! Une opération financée par Labellemontagne, soucieuse de s’impliquer d’un point de vue environnemental.

La gare d'arrivee s'est "évaporée" !


Construit en 1986, ce télésiège avait perdu une grande partie de son utilité depuis la mise en service, début 2008, du télésiège du Crêt du Midi, qui arrive plus haut.

A l’époque de sa réalisation, le télésiège des Tendues avait justement permis l’accès au secteur supérieur de la station, le Crêt du Midi. Il signait le début d’une développement du domaine pralin qui allait se poursuivre, ensuite, avec la réalisation de Ban Rouge. Depuis fin 2009, la boucle avait été bouclée grâce à l’ouverture du téléski des Trois Coins, qui permet dorénavant la jonction avec Notre-Dame-de-Bellecombe et les Saisies à près de 2000 mètres d’altitude.

L’hiver dernier, l’arrivée de la neige de culture jusqu’au pied du mur des Tendues avait signé le coup d’arrêt du télésiège des Tendues, conservé jusqu’ici en cas de manque de neige sur le bas de la station. Les enneigeurs de dernière génération ont montré toute leur efficacité durant cet hiver aux conditions climatiques difficiles.

La société Labellemontagne, qui exploite le domaine skiable, a donc décidé d’accélérer le projet de démantèlement du télésiège. Ce dernier a été démonté dès cet été afin de rendre l’espace à la nature dans la mesure où l’engin devenait sous utilisé.

Cette action sera bénéfique pour l’environnement puisque c’est tout un linéaire de sept pylones (sur 542 mètres) et deux gares qui disparaissent du paysage. L’opération a été menée en seulement 48h ! Les installations ont été découpées puis évacuée par camions. Elles finiront chez un ferrailleurs.

Bernard Baronnat, directeur de Labellemontagne Val d’Arly, espérait pourtant, dans un souci de développement durable, aller plus loin et de le revendre pour l’euro symbolique à l’étranger. “Nous avions une piste pour le vendre en Russie et une autre au Maroc. Malheureusement les décisionnaires n'ont pas pu se positionner avant notre dead line qui était le 15 juin. C'est dommage car, même si au regard de l'administration française il n'est pas possible de ré-implanter cet appareil car construit avant 89, il était encore très propre et aurait pu servir de nombreuses années dans une station étrangère. Nous avons tout de même décidé de récupérer les principaux organes (moteur, réducteur, vérins, centrale de tension et de frein) que nous allons vendre symboliquement aux entreprises de montage qui nous dépannent quelques fois quand on a des casses durant la saison.”

La vente au ferrailleur ne comble pas le coût du démantèlement, qui représentera donc une charge de 11 000 euros pour la société Labellemontagne. Celle-ci prévoit également un travail de terrassement là où se trouvait l’ancienne gare d’arrivée. Le pré retrouvera alors sa forme d’antan, ce qui profitera aussi aux skieurs qui trouveront là une piste plus large qu’auparavant.

 

VOIR LE DIAPORAMA DU DEMONTAGE

(Photos : Gael Joncour/Detail photo, sauf dernière photo du diaporama par P.Tissot et la photo d'hiver par Y.Jaccaz)

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium