Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

TNT : l'intercommunalité au secours de la télé (09-07-2011)

Le 20 septembre, notre région passe à la TNT. Problème, certains relais du secteur ne seront pas équipés par le CSA. Cela faisait de nombreux habitants ou résidents secondaires privés de télévision. Mais l’intercommunalité a décidé d’investir près de 200 000 euros pour pallier au problème.

L’inquiétude des élus et des habitants grandissaient à mesure que se rapprochait la date du 20 septembre 2011, jour choisi pour que la télévision numérique terrestre remplace la télévision analogique dans notre secteur.

Problème, le CSA a décidé de ne pas équiper en TNT certains relais, jugeant sans doute le coût trop important par rapport au nombre d’habitants concernés. Ainsi, le relais mègevan du Villard allait s’éteindre, tout comme le “Contamines 2” et les deux relais de Vallorcine.

Pour Praz-sur-Arly, cela créait une zone d’ombre touchant les habitations non couvertes par le relais de Rochebrune, à savoir principalement les Varins et les Thouvassières. Certes, cela faisait moins de monde pénalisé qu’à Megève, Vallorcine ou les Contamines, mais tout de même...

Yann Jaccaz, maire de Praz-sur-Arly, a été missionné - en tant que vice-président du Syndicat Mixte Pays du Mont-Blanc - pour étudier des solutions pour les habitants de la région, mais aussi pour les résidents secondaires et hébergements de tourisme, dont le nombre important était pourtant totalement éludé par le CSA. Dans une région aussi touristique que la notre, la télévision est un service de base indispensable.

Deux solutions apparaissaient : soit laisser les particuliers organiser eux même leur équipement, soit rééquiper les relais pour la TNT.

La première solution posait plusieurs problèmes. L’arrivée d’antennes paraboliques sur tous les balcons n’arrangerait pas l’enjeu paysager d’une part et, d’autre part, seuls les habitants à l’année auraient touché une aide de l’Etat pour l’équipement. Une copropriété de vingt logements devrait, par exemple, investir environ 8 000 euros pour un équipement collectif du bâtiment.

Devant ces constats, les élus du Syndicat Mixte Pays du Mont-Blanc ont voté à l’unanimité, en juin, un investissement intercommunal pour rééquiper les relais du Villard et de Contamines 2, ainsi qu’un des relais de Vallorcine (dont la puissance sera augmentée pour permettre une couverture proche de celle qui était proposée jusqu’ici avec deux relais).

Il faut dire que l’action du Syndicat vis-à-vis de la diffusion de la télévision est historique. Depuis 1990, l’intercommunalité gère plusieurs réémetteurs et a permis, par exemple, aux habitants du Pays du Mont-Blanc de recevoir Arte/La Cinq et M6.

Le Syndicat va donc investir entre 150 000 et 200 000 euros pour équiper en TNT les réémetteurs et éviter ainsi, le 20 septembre, des écrans noirs sur le territoire.

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium