Inscription
1ère place aux Trophées de la Communication 2014
HORAIRES D'OUVERTURE
. du Lundi au Vendredi :
9h -12h et 13h30 - 17h
. le samedi de 9h à 12h...

NOUS CONTACTER
MAIRIE
36, Route de Megève
74120 Praz sur Arly
Tel. 04 50 21 90 28

 

Piste supprimée en faveur du tétras-lyre (19-03-2012)

Labellemontagne vient de supprimer une piste de service à Basse Combe pour éviter de déranger le petit coq de bruyère sur la crête qui sépare le téléski des 3 Coins du Col de la Limace.


Le tétras-lyre est devenu l’animal symbole de la station de Praz-sur-Arly et il bénéficie de plus en plus d’attentions. En témoigne la décision prise par Labellemontagne suite à la rencontre de trois hommes passionnés de montagne, Marc Arvin-Bérod, agent de l’ONCFS (1), Yann Jaccaz, maire de la commune, et Bernard Baronnat, directeur de Labellemontagne Val d’Arly. Ils se sont retrouvés à Basse Combe après qu’un dameur de la station ait observé, au petit matin, des rassemblements de tétras-lyres à proximité d’une piste de service réservée au passage des dameuses et scooters du domaine skiable.

Le dameur a pu observer jusqu’à plus d’une dizaine oiseaux sur le site. Le plus étonnant ait que les tétras-lyres n’ont pas trop été dérangés au passage de l’engin. Une question de relative habitude, finalement, les coqs estimant que cet engin n’est pas un prédateur “alors qu’un crissement de skis, à 200 mètres, fait fuir tous les tétras” témoigne le garde de l’ONCFS, présent sur le site ce jour là.

Pour Marc Arvin-Bérod, il n’y a rien d’étonnant de trouver les oiseaux en cet endroit. Car ce site de quelques dizaines de mètres carrés à peine est une place de chant majeure du secteur pour les tétras-lyres. “Les oiseaux viennent de tous les environs. Actuellement, il s’agit uniquement de mâles qui s’affrontent pour ce territoire. Les femelles viendront dans quelques semaines pour les parades nuptiales. Les mâles dominants sont ceux qui occuperont le coeur de la place de chant.” Les autres sont repoussés en périphérie, avec moins de chance, donc, de pouvoir se reproduire.

Même si les dameuses ne semblent guère impressionner les oiseaux, le maire et le directeur du domaine skiable ont souhaité se rendre sur site pour mieux localiser les zones sensibles et voir comment réorganiser le service des pistes pour limiter le dérangement des tétras-lyres.

Par précaution et sensible à la préservation de ce superbe oiseau, la station vient finalement d’annoncer un choix radical : elle supprime complètement et définitivement la piste de service pour rendre entièrement la crête à la nature. Dorénavant, les techniciens de Labellemontagne travailleront différemment et passeront uniquement par la piste de ski des Trois Coins. Un choix moins simple pour les agents, mais gage de tranquillité totale pour les oiseaux. Beaucoup de tétras arrivent en effet du versant sud de Notre-Dame-de-Bellecombe.

De nombreux panneaux rappellent d’ailleurs aux skieurs qu’ils ne doivent pas s’engager sur ce hors-piste pour ne pas déranger ces animaux extrêmement sensibles. Labellemontagne a installé des filets pour empêcher l’accès. Bernard Baronnat, après la visite du site, a annoncé que les pisteurs allaient, l’an prochain, redéployer différemment les filets pour qu’ils soient encore plus dissuasifs, en concertation avec les agents de l’ONCFS qui vont établir une cartographie la plus précise possible des secteurs d’hivernage.

Rappelons que le tétras-lyre est un animal fragile. Dérangé l’hiver par les skieurs hors pistes, il perd une énergie précieuse, ce qui peut lui être fatal. Ensuite, à l’approche du printemps, les retrouvailles sur les places de chant sont un moment primordial pour la reproduction de cette espèce. Si les animaux sont dérangés, l’accouplement ne peut avoir lieu.

Le maire s’inquiète ainsi des curieux et des photographes qui ne sont pas toujours respectueux de la tranquillité de l’animal. IL NE FAUT DONC EN AUCUN CAS APPROCHER LA PLACE DE CHANT au lever du jour.

Yann Jaccaz n’exclue pas, si besoin, de recourir à un arrêté de biotope interdisant la zone dans les périodes les plus sensibles si jamais l’ONCFS observait des dérangements répétés du tétras-lyre, qui va suivre ce site de très près, suite à la volonté générale d’œuvrer pour la pérennité de cette espèce. A noter que d’autres actions en faveur du tétras-lyre sont envisagées pour l’hiver prochain;

 

(1) Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage
 

Mentions légales - Crédits Photos - Réalisation Alpium