Appel à candidatures « Food trucks sur le front de neige »

Front de neige
Praz sur Arly Tourisme

Afin de proposer une offre de restauration à la clientèle dès décembre 2024, pour une durée de trois années, la mairie de Praz-sur-Arly lance un appel à candidatures pour l’emplacement de trois food trucks sur le front de neige. La commune réalisera, pour sa part, une salle communale provisoire, couverte et chauffée.

Le contexte

Les gérants du snack K-Bane n'ayant pas souhaité prolonger leur contrat d'exploitation*, le Conseil municipal a dû travailler différents scénarios en vue d'assurer une offre de restauration suffisante sur le front de neige pour les années à venir.

Les élus ont écarté la solution d'un nouveau snack car une telle entreprise nécessite de garantir à l'exploitant un certain nombre d'années de présence sur le site afin d'amortir l'investissement. Or, les délais de traitement des recours au tribunal sont difficiles à estimer.
Le Conseil municipal a donc choisi, lors de la séance du 26 mars, un autre principe : installer trois food trucks avec terrasse et aménager une salle à manger provisoire, acquise par la commune et démontable à terme, pour accueillir les clients au chaud. Une solution qui avait été envisagée, à l'origine, uniquement le temps que dureraient les travaux de la ZAC...

D'ailleurs, l'autre contrainte pour la mairie était de définir un emplacement situé en dehors du périmètre du futur chantier de la ZAC, sous peine de devoir démonter l'aménagement au moment du démarrage des travaux.  

Le premier site envisagé était le pré situé en contrebas de la piste des Babys, à côté du futur bâtiment multifonctionnel (crèche, Ski club, locaux sociaux des remontées mécaniques et de l'ESF). Mais les élus ont dû renoncer à ce site car il est finalement touché par l’emprise du futur terrassement du bâtiment et par une zone humide.

La Municipalité a donc opté pour le seul autre site possible : l'extrémité du parking ouest, situé en face de l'actuel food truck (Plan B). Un choix par défaut car la Municipalité aurait préféré une solution qui ne nécessite pas de traverser la route de l'Arly.  La voie sera donc réaménagée à cet endroit pour sécuriser la traversée. Cette solution occupera aussi environ 35 places de parking.  Le concessionnaire de la ZAC, Teractem, avait toutefois prévu d'aménager dès cette année les 50 places prévues dans la ZAC le long de la route à l'entrée Est, ce qui compensera donc les places mobilisées côté Ouest.


L’appel à candidatures de food trucks

Sur la base des éléments présentés dans le cahier des charges (téléchargeable ici), chaque candidat est invité à présenter un projet d’exploitation d'un food truck du front de neige qu’il aura élaboré.

Après analyse des offres, le maire ou son représentant engagera des négociations avec un ou plusieurs candidats de son choix. Le choix final sera soumis à approbation du Conseil municipal.

Les candidats sont invités à s’identifier sur la plateforme http://www.mp74.fr/ avant de télécharger le cahier des charges afin d’être tenus informés des éventuelles modifications ultérieures.

Les offres devront être remises au plus tard le 17 juin 2024 à 12 h.

Les candidats pourront obtenir des renseignements complémentaires via l’adresse électronique urbanisme@mairie-prazsurarly.fr.

* En 2012, en attendant que se réalise le projet de ZAC des Varins, la Municipalité décide de confier provisoirement à une entreprise privée la construction et la gestion d'un snack, via une délégation de service public (DSP). Plusieurs candidats répondent et c'est le projet de Mme et M. Van Rijswijk (K-Bane) qui est retenu, pour une durée de 5 ans.
Au terme du contrat, en 2017, la commune lance un nouvel appel à candidats, procédure obligatoire de mise en concurrence d'une DSP.  Mme et M. Van Rijswijk sont à nouveau retenus pour 5 ans.
Voici 2 ans, la mairie propose une reconduction annuelle. La procédure est légalement simplifiée du fait que les permis de construire de l'hôtel**** et de la résidence de tourisme, ainsi que différents travaux de la ZAC, sont en cours de préparation. Un engagement ferme de 5 ans avec un nouveau candidat serait donc bloquante pour la mise en œuvre du chantier.  
Le contrat de DSP a donc été reconduit avec Mme et M. Van Rijswijk en 2022 et en 2023. Il leur a été proposé l'été dernier de reconduire à nouveau le contrat pour 2024-25 en raison des recours engagés par des opposants à la ZAC auprès du tribunal administratif. Les gérants n'ont toutefois pas souhaité reconduire le contrat et ont pris la décision de démonter K-Bane en avril 2024.