Les Éterlous participent au concours CUBE.Ecoles

18.11.2022
Image
Marie-Anaïs Lien + Logo CUBE.Ecoles

Dans le cadre du programme Action des collectivités territoriales pour l’efficacité énergétique 2 (ACTEE 2), dont le but est de rénover en partie ou entièrement près de 50 000 bâtiments publics en France, la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc (CCPMB) a décidé de soutenir les écoles du territoire participant au concours CUBE.Ecoles, telle l’école primaire des Éterlous de Praz-sur-Arly. La mairie vous explique pourquoi.

Le concours CUBE.Ecoles vise à sensibiliser les enfants et les usagers des écoles à la consommation énergétique et aux émissions de gaz à effet de serre.

Il permet aux collectivités et aux établissements scolaires de bénéficier d’instruments de mesure (caméra thermique, wattmètre, thermomètre-hygromètre...), de formations, d’animations ainsi que de réunions collectives, destinées aux directeurs d’écoles, aux professeurs, aux animateurs périscolaires, aux ATSEM… 
Les formations animées par le CEREMA* dotera le personnel des établissements de notions sur le changement de comportement/sur le confort, d’idées d’action à mettre en place avec les élèves ainsi que de bases techniques pour imaginer une démarche d’économie d’énergie. 
Il vise trois grands objectifs : 

  • Réduire la consommation énergétique des bâtiments scolaires et donc les dépenses => Les écoles qui participent à ce concours réalisent en moyenne 12 % d’économie d’énergie.
  • Mobiliser les enseignants et les élèves autour d’un projet commun
  • Éduquer les enfants aux économies d’énergie afin qu’ils deviennent eux-mêmes des ambassadeurs du développement durable

Il mobilise six écoles aux Pays du Mont-Blanc. 

La CCPMB et les municipalités du territoire concernées apporteront des aides technique, logistique et financière aux écoles participantes : 

  • L’école primaire de Cordon
  • Les écoles primaires Marlioz et Chef-Lieu de Passy
  • L’école primaire des Éterlous de Praz-sur-Arly
  • L’école élémentaire du Mont-joly de Saint-Gervais-les-Bains
  • L’école élémentaire Le Boccard de Sallanches

Elles échangeront avec les organisateurs du concours – la FNCCR*, L’IFPEB* et le CEREMA – dont les missions respectives sont le financement (par les certificats d’économie d’énergie [CEE]), le suivi des consommations et l’accompagnement des collectivités/des écoles dans ce challenge.

Il nécessite cinq années de suivi.

Durant la 1re année, les écoles mettront en place des actions adaptées, en se basant sur les consommations réalisées les années précédentes. « L’école des Éterlous se basera sur les consommations en eau et en électricité de 2019 et 2021, explique Solange Cooke, adjointe au maire, déléguée à la jeunesse et aux affaires scolaires, l’année 2020, relative au Covid, n’étant pas représentative des consommations habituelles. »  

Les écoles mobiliseront et sensibiliseront les enfants grâce à des activités, telles que des concours d’affiche, des jeux d’enquête sur les déperditions d’énergie ou des expositions d’images thermographiques obtenues à l’aide de caméras thermiques. Elles pourront faire appel au service d’éducation à l’environnement de la CCPMB en cas de besoin d’animations.
Concernant le personnel des écoles, il pourra suivre des formations sur la régulation des équipements et réaliser un pré-diagnostic de son école. 

La 1re année se conclura par une analyse des évolutions réalisées en termes d’économie d’énergie pour chaque bâtiment, ainsi que par une remise des prix thématique (meilleure réduction des consommations d’énergie, meilleure diminution des émissions de gaz à effet de serre...)

Les 4 années suivantes permettront d’assurer un suivi mensuel des performances (des consommations et des économies réalisées) des écoles et, in fine, d’inscrire les actions mises en place dans le cadre du concours sur le long terme.

Le saviez-vous ?

D’un montant de 950 € HT, l’inscription à ce concours a été proposée et validée à l’unanimité par les élus lors du conseil municipal du 12 octobre 2022.

* CEREMA : établissement public sous la tutelle du ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires, qui accompagne l'État et les collectivités territoriales pour élaborer, déployer et évaluer des politiques publiques d'aménagement et de transport.
* FNCCR : Fédération nationale des collectivités concédantes et régies
* IFPEB : Institut français pour la performance du bâtiment